23 | 07 | 2019

Chers citoyens de tout le pays, chers officiers et soldats de l’Armée populaire,
Compatriotes, frères et sœurs,
Camarades et amis,

Nous venons de dire adieu à 2018, année marquée d’événements mémorables dans les annales de la patrie, de la révolution et de la nation, événements qui ont laissé de la nouvelle trace ineffaçable dans l’histoire, et nous avons salué la nouvelle année 2019, animés d’espoir et de beaux rêves.

comunistaRésolution de la 20e Rencontre internationale des partis communistes et ouvrier,  Athènes, 23-25 novembre 2018

<pDéclaration de solidarité des partis communistes et ouvriers en faveur de la juste cause du Parti des travailleurs de Corée et du peuple coréen pour une réunification indépendante et pacifique de la Corée et pour la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne

Nous, participants à la 20e Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers, qui s'est tenue à Athènes (en Grèce) du 23 au 25 novembre 2018, exprimons notre plein appui et notre solidarité à la juste cause du Parti des travailleurs de Corée et du peuple coréen pour la réalisation d'une réunification indépendante et pacifique de la Corée et le maintien de la paix et de la sécurité sur la péninsule coréenne.

Déclaration du Comité exécutif central, Parti communiste du Canada, 14 juin 2018

Le Parti communiste du Canada se réjouit de l’accord survenu le 12 juin entre les présidents Kim Jong-un et Donald Trump. Cet accord constitue une étape importante de l’élimination du danger d’une nouvelle guerre potentiellement catastrophique dans la péninsule coréenne. Mais tandis que nous exprimons notre optimisme, nous savons que des voix puissantes au sein du camp impérialiste cherchent toujours à perpétuer l’hostilité américaine, dans le but d’isoler la RPDC et de lui imposer la domination américaine. Nous demandons au gouvernement fédéral de soutenir pleinement l’accord du 12 juin, d’exiger la fin des sanctions et d’aider à construire le dialogue, l’amitié et les relations pacifiques avec la RPDC et son peuple, qui doivent pouvoir exercer leur souveraineté et construire la paix et la prospérité sans la menace constante d’une agression américaine.

Après 65 ans de tensions mondiales ininterrompues et à l'issue d'un sommet historique organisé ce vendredi, Kim Jong Un et Moon Jae-in ont assuré qu'un traité de paix entre les deux pays serait signé dans le courant de l'année.

Donald Trump se félicite, mais cette annonce est en fait le signe qu'il a dû céder face à la rationalité Nord Coréenne qui l'a contraint à s'adresser directement aux dirigeants de Pyongyang. L'objectif affiché est d'aller à une réunification des deux Corées.Ce sommet est donc d’abord une victoire inter-coréenne.

Real time web analytics, Heat map tracking